Confidence : Mon histoire.


Pour commencer cette partie confidence, je pense que je dois vous raconter mon histoire et pour ça il faut revenir vingt-six ans en arrière.

Je suis née le premier dimanche du mois de juin, très vite j'ai rencontrée ma famille, une famille avec laquelle je suis très unie surtout du côté de ma mère, j'ai un grand-frère de six ans mon ainé ainsi qu'une cousine et un cousin que je considère comme ma sœur et mon frère puisque j'ai grandi à leurs côtés. J'ai eu la chance d'être entourée de trois générations de femmes avant la mienne, c'est-à-dire que j'ai grand avec mon arrière-grand-mère, ma grand-mère, ma mère.

Très jeune mes parents achètent leurs maisons et ayant plusieurs mois de gros travaux dedans, j'ai donc vécu avec eux et mon frère chez mon arrière-grand-mère où vivait avec nous un de mes cousins. Si je vous parle de tout ça c'est pour que vous puissiez comprendre la suite de mon histoire... J'avais cinq ans lorsque j'ai vécu pendant quelques mois chez elle, je dormais avec elle et je passais beaucoup de temps avec elle lorsque mes parents travailler dans la maison.

Puis, j'ai déménagé dans ma nouvelle maison, mais tous les jours ou presque après l'école ou au midi, j'allais chez mon arrière-grand-mère. J'ai grandi et cette habitude est restée, école primaire, collège, lycée ... toujours le même rituel. L'été, l'été avec mes cousines ou mon frère ou mes parents ou parfois seule, j'étais avec mon arrière-grand-mère en vacances dans son chalet et quand je n'y étais pas c'est parce que j'étais en vacances avec mes parents. Enfin vous le comprenez, j'ai passé vingt ans à être le maximum de temps possibles avec ma mémé.

Lorsque je me suis faite déscolariser, ne croyez pas que je suis restée chez moi à me tourner les pouces ... j'allais chez elle, je m'occupai d'elle, je l'aidée, j'en avais dix-sept elle en avait quatre-vingt-six, pendant trois ans, je passais ma vie avec ma mère à m'occuper de ma mémé, oubliant même d'aller voir mes amis. Mes seules sorties étaient pour aller à des concerts, prendre la route pour partir voir des tournées, histoire de couper tout, histoire de souffler, histoire d'être une jeune fille de mon âge pendant quelques heures/jours. Pour résumer cette période de mes dix-sept ans à mes vingt ans, en trois mots je dirais : Mémé, Tournée, Photo. C'est à cette période que j'ai réellement commencée à me plonger dans la photographie.

Et puis un jour, un jour de Noël, elle est devenue étoile. Je savais que ce jour devrait un jour arrivé, mais je n'étais pas encore prête à l'accepter. D'ailleurs, est-ce qu'on accepte un jour réellement? J'avais vingt ans et pour passer outre ça, pour ne pas accepter j'ai fait ce que je savais faire de mieux à cette période, prendre la route mon appareil photo à la main pour photographier des corps en mouvements sur scène, pour rire très fort avec mes amis qui partagent cette même passion pour les arts scéniques ...
 
Comme vous pouvez le constater "Confidence" sera répartie sur plusieurs articles pour pouvoir vous expliquer au mieux mon histoire, car tout ne fut pas si facile que ça par la suite pendant ces six dernières années.


6 commentaires

  1. Hâte de découvrir la suite de ton histoire pour pouvoir comprendre pourquoi cette partie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je posterai sans doute prochainement la suite. ;)

      Supprimer
  2. Vite la suite. Tu es un warrior et j'suis cetaine que tu va pouvoir t'en sortir. C'est une bonne idée ce genre d'article tu va pouvoir aidé certains à avancer aussi! Change rien!!!!!

    RépondreSupprimer
  3. ptit baobab ❤5 août 2017 à 22:57

    Ok lire tout ça remonte tous les souvenirs ça va être dur de lire la suite quand ça sera en ligne car j'aurai de nouveau les images de toi et de toute les montagnes que tu as du vaincre et ça va aussi me replonger dans la peur de perdre mon double ma sœur de cœur mon baobab ma confidente. Tu es une warrior et un modèle pour moi ❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon bébé, sans toi, toutes ses montagnes je n'aurai pas réussi à les grimper. Je t'aime ♥

      Supprimer

Votre commentaire...